Recherche

Recommandé Top-Parents

•  PRAGUE la Merveilleuse - en famille

chateau_prague


Mon espace

Publicité

Laissez-vous surprendre par la Meuse
Écrit par catherine Monbreault    Mercredi, 18 Août 2021 00:00  
COQUELICOTLa Meuse, un département champêtre où il y a tant à voir et à faire.
Si Bar-le-Duc vous était conté...
Commencez votre périple au coeur de  la Lorraine Champenoise par la visite de l'élègante Bar-le-Duc dont le quartier en ville-haute constitue un des ensembles urbains Renaissance les plus remarquables de France. L'existence de la ville remonte toutefois à l'Antiquité, époque où elle était un relais le long de la voie romaine reliant Reims à Metz. Avant de partir à la découverte de la cité labellisée " Ville d'Art et d'Histoire" et " Plus Beaux Détours", installez vous confortablement dans un café au bord de la rivière Ornain. Après ce moment de détente, en route pour l'exploration de l'ancienne capitale du Duché de Bar. En visites libres ou guidées, le Service Patrimoine de la Ville invite à parcourir l'histoire et l'architecture de Bar-le-Duc à travers 2 itinéraires de 1h ou 2h ponctués de panneaux explicatifs. Une application " Bar-le-Duc, cité Renaissance" est également téléchargeable sur I-phone et Androïd. Petit conseil avant la montée vers la ville-haute, chaussez-vous de bonnes baskets... C'est parti.
Un peu essoufflé,  vous arrivez sur  Bar_le_duc_la remarquable Place St Pierre qui rassemblait au XVI° siècle la Halle où se faisait tout le commerce et autour de laquelle ont été bâtis des hôtels particuliers auxquels la pierre de Savonnières donne une chaleur et une couleur bien particulière. N'hésitez pas à lever les yeux pour admirer leurs frontons sculptés, gargouilles ou encore pilastres cannelés. C'est dans ce quartier au nul autre pareil que vous trouverez l'église Saint-Etienne avec sa curieuse façade asymétrique de style gothique flamboyant. Ne manquez surtout pas le Transi, une sculpture impressionnante attribuée à Ligier Richier qui représente un squelette. En continuant votre déambulation, vous arriverez à la Tour de l'Horloge, un imposant vestige des remparts de la ville , détruits en même temps que le château sur ordre de Louis XIV. De là, une promenade autour des remparts propose une visite insolite et intrigante entre Ville haute et Ville basse...
Mais au-delà  des découvertes culturelles, les fruits sont source d'une activité en Meuse! Outre la mirabelle, la groseille est  une institution depuis 1344  grâce à sa  confiCoffret1Rouge1Blanc1Rose1Bougieture de groseilles épépinéees à la plume d'oie. Ce qui en fait un produit d'exception appelé le caviar de Bar-le-Duc. Cette technique minutieuse qui se transmet de mère en fille consiste à ôter les pépins avec une plume d'oie biseautée et trempée dans l'eau, afin de préserver le grain du petit fruit rouge . La Maison Dutriez dernier producteur de cette confiture de luxe produit 5000 pots par an qui sont logés depuis 1518 dans de ravissants petits vases de cristal appelés " verrines".
Vous aimez le tricot? Rendez -vous est pris chez Bergère de France , entreprise créée en 1946. La visite guidée de l'entreprise vous présentera les différents ateliers, de l'arrivée de la matière au conditionnement en pelotes, à la chaîne de préparation des colis.
Avant de partir pour de nouvelles aventures, une petite pause gourmande s'impose. Je vous recommande le délicieux restaurant Cave à vins- Bar à vins " Côté Cépages" qui possède en son arrière cour, une bien agréable terrasse.
Culture et douceur de Saint-Mihiel et Commercy

Prochaine étape Saint-Mihiel. Mais auparavant  suivez le panneau Commercy,  histoire d'y déguster ses fameuses madeleines nées en 1755 à la cour de Stanislas duc de Lorraine et roi de Pologne. Cette petite gourmandise fut inventée par Madeleine, jeune employée aux cuisines. A quelle occasion ??? L'histoire veut que lors d'une fête, les babas au rhum, qui devaient être servis pour le dessert, furent renversés. La situtation faillit tourner au désastre jusqu'au moment où Madeleine proposa de sauver l'honneur du grand Stanislas en réalisant des biscuits avec une recette lui venant de sa grand-mère. N'ayant pas de moules, elle utilisa des coquilles Saint-Jacques pour donner une belle forme aux gâteaux. La suite vous la connaissez... Mais sans plus attendre, pénétrez "A lmadgrojeanouvertea Cloche Lorraine" St Michel, temple de la madeleine où Josette vous parlera avec passion de la célèbre gourmandise en forme de coque surmontée d'une petite rondeur appelée " boudotte". Découvrez la boutique en  savourant ces moelleuses friandises garanties pur beurre et oeufs frais qui cristallisent la théorie proustienne de la mémoire...
Une quinzaine de kilomètres séparent Commercy de Saint-Mihiel. Cette Petite Cité de Caractère offre à ses visiteurs un riche patrimoine empreint d'une mémoire forte. Peuplé dès la Préhistoire, le territoire de Saint-Mihiel ne se développe vraiment qu'au XVI° siècle, période de la Renaissance lorraine. A cette époque, elle voit son artisanat se développer et bon nombre d'hôtels particuliers se construire. Très touchée par la Première Guerre Mondiale, la ville dispose cependant d'un patrimoine architectural et historique de grande envergure. A savoir: la bibliothèque bénédictine du XVIII° siècle dans laquelle se trouve une Bible ayant appartenu à la Reine Victoria, le musée d'Art sacré, ou encore l'église Saint-Etienne et l'église Saint-Michel qui abritent les chefs d'oeuvre du grand sculpteur de la Renaissance Ligier Richier.  Autre lieu à visiter, l'exposition " Le Saillant de Saint-Mihiel, de l'occupation à la libération" présentée dans l'ancien tribunal d'instance qui met en lumière le rôle stratégique de la ville occupée pendant la Première Guerre mondiale, la vie des civils ainsi que celles des soldats français, allemands et américains. Saisissant.
Il est temps de s'installer à la terrasse  du " Ligier Richier ", un restaurant au rapport qualité/prix excellent, situé sur la place du même nom. Les petits gourmets que vous êtes, ne doivent pas oublier d'acheter avant de partir, les Croquets et Rochers de St Mihiel ( ils bénéficient l'un et l'autre d'une marque déposée), à la Boulangerie Mageot. Les Croquets ont été inventés en 1854, les Rochers en 1922. Cet établissement propose aussi des produits traditionnels, pains, pâtisseries, confiseries, paniers gourmands etc...
Comme vous pouvez le constater la Meuse recèle de belles et nombreuses surprises...
Le saillant de St Mihiel, site de mémoire

Commençons de prendre part à l'histoireEntreChaillonetHeudicourt1_CR_1_1 en découvrant le Saillant de Saint-Mihiel.  Une expérience unique, marquante, au coeur d'une forêt où le temps semble s'être arrêté, à jamais. Je vous conseille de faire appel à Vincent Jacquot, un guide-conférencier qui connaît sur le bout des doigts la Guerre de 1914/1918, époque torturée et meurtrie  de notre Pays. La route qui y mène longe les Côtes de Meuse couvertes de vignes , d'iris et de vergers. C'est ici que l'on récolte la mirabelle, fruit d'or de la région. Depuis ces côtes et ces buttes, le panorama s'ouvre sur la Plaine de la Woëvre. La ligne d'horizon est immense, étonnante.
Vincent Jacquot gare sa voiture à un croisement de chemins forestiers. Il descend, enfile de bonnes chaussures de marche, porte un pantalon de texture épaisse, recommande de ne rien ramasser. Suivez-le pas à pas en écoutant avec assiduité ses commentaires.
Non sans émotion, on s'enfonce dans la forêt d'Apremont où dès le mois de septembre 1914, les FrBOIS_BRULEançais de la 16° DI y pénètrent avec pour ordre de refouler les Allemands dans la Plaine de la Woëvre. L'objectif de l'Allemagne est alors la prise de Verdun. Les combats y sont très violents avec que peu de repères dans cette forêt ravinée et touffue. Les sacrifices sont innombrables. Après 3 mois de lutte, sur un espace de 4km2, on dénombre 9000 pertes du côté français et 7000 du côté allemand.
De nombreux vestiges sont encore visibles aujourd'hui. Un chemin vous conduit à des tranchées ( bétonnées pour les allemandes), à des blockhaus ornés par des inscriptions ou encore à des lieux de ravitaillement, des forts etc...  De part et d'autre de nombreux piquets, barbelés, queues de cochon constituent autant de dangers recouverts par une végétation épineuse. Le Bois Brûlé, avec sa redoute, demeure le secteur le plus meurtri du front de l'ouest!
Tout ceci nous rappelle la vie des ces hommes, engagés bien malgré eux dans ce massacre qu'a été la première Guerre Mondiale. Massacre qui a endeuillé bon nombre de familles marquant leur destin à tout jamais.
En contrebas de la forêt d'ApremontTranchee1_SaillantdeStMihiel , recueillez-vous en l'église St Gérard du village de Marbotte qui servait à recueillir les corps des soldats tombés au combat. Puis descendez au cimetière militaire  qui regroupe près de 3000 corps. Poignant.
Un peu plus loin, le long des côtes de Meuse, se dresse au sommet de la butte de Montsec, le Mémorial Américain de Montsec (375 m), une rotonde en pierre d'Euville érigée an 1932 par l'architecte Egerton Swartout qui rend hommage aux unités américaines qui ont combattu dans le Saillant de St Mihiel du 12 au 16 septembre 1918 et permis la libération de plusieurs communes du secteur.
Une bonne nuit de repos s'impose. Direction la Maison de l'Etang à Sampigny. Un gîte fleuri qui abrite un étang privé. Vous pourrez flâner dans la propriété de 10 000m2 ou vous adonnez à une petite partie de pêche. Moment de plénitude assuré.
Verdun, au coeur de l'histoire
Dernière étape, Verdun symbole de la Grande Guerre. La bataille de Verdun fut l'une des plus sanglantes, l'essentiel des combats ayant eut lieu en 1916. La cité cultive ce douloureux passé par un hommage permanent des soldats tués au front.
Verdun est connue pour ses champs de bataille... Et pourtant cette ville où il fait bon vivre possède un fabuleux patrimoine architectural. Parcourez l'agglomération  à pied ou à vélo le long des berges de Meuse en observant lesMAV-Verdun-21Pierre-Defontaine-ARTGE maisons du début du XX° siècle. Flânez dans les rues à la découverte de théâtres, de sympathiques restaurants mais aussi de la cathédrale Notre-Dame ( le premier établissement religieux dédié à la Vierge Marie) à proximité de laquelle se trouve le palais épiscopal du XVIII° siècle -Classé Monument Historique -, qui abrite le Centre Mondial de la Paix depuis 1994, lieu d'exposition, de rencontres et d'échanges. A quelques mètres de là, foulez les portes de la Citadelle Souterraine, un ensemble de 7kms de galeries creusées à la fin du XIX° siècle , centre logistique lors de la Première GueGALerie_souterraine_rre mondiale. Elle se visite en wagonnets avec des reconstitutions et animations de réalité augmentée.  Le 10 novembre 1920, elle a accueilli la cérémonie de désignation du Soldat inconnu qui repose sous l'Arc de Triomphe.
Une petite faim? Traversez l'avenue  pour vous restaurer au Sherlock Pub , un restaurant so british situé au bord de l'eau.
Après une bonne nuit  de sommeil passée dans l'antre de la merveilleuse Maison Mirabeau, dirigez-vous en voiture ou à bicyclette  sur le champ de bataille de Verdun. Une journée est nécessaire pour s'imprégner de ce patrimoine unique au monde. Pénétrez dans le Mémorial de Verdun , musée et lieu de mémoire où 2 000 objets de collection, une multitude de photos, des témoignages et des dispositifs audiovisuels se mêlent... Entrez dans L'Ossuaire de Douaumont monument emblématique du champ de bataille devant lequel s'étend la nécropole où reposent plus de 16 000 soldats français. Continuez en direction du  Fort de Douamont, clé de voûte du système fortifié de Verdun. Puis  partez à la découverte des vestiges de  9 villages totalement rayés de la carte qui n'ont jamais été reconstruits. Ces villages fantômes présentent une mémoire émouvante.
En redescendant  vers le centre, faites une halte chez Braquier Maison fondée en 1783. Vous y  apprendrez que la dragée est la confiserie la plus ancienne de France et qu'elle fut créée par un apothicaire de Verdun en 1220 qui cherchait un moyen de faciliter la conservation et le transport des amandes qu'il utilisait. Au programme de la visite: découverte des procédés de fabrication artisanale dans les turbines anciennes en cuivre, triage des amandes , gommage, enrobage et dernière étape dégustation sous le signe de la gourmandise encore et toujours...
En Meuse, il n'y a pas que des champs de bataille à visiter. Loin de là. Ici, le patrimoine rural y a toute son importance. Au détour d'un chemin ou d'une bourgade, lavoirs et fontaines évoquent le temps où nos ancêtres ne disposaient qu'avec parcimonie d'eau. Construits au XIX° siècle ( pour la plupart), les ouvrages pour acheminer l'eau étaient autant élègants qu'utiles. Preuve en est avec le lavoir- fontaine du Déo à Mauvages, aveFONTAINE_MEUSE_c la Fontaine de Neptune de d'Amphitrie à Lacroix-sur-Meuse et bien d'autres plus belles les unes que les autres. Le coeur de Lorraine n'est pas au bout de vous surprendre!
Informations

OFFICES DE TOURISME:

- OT Sud Meuse: Tél: 03 29 79 11 13: www.tourisme-barleduc.fr

Firmin, le grain de raisin , découverte ludique pour les enfants et la famille est un concept original et innovant. Conçu à partir d'une énigme scénarisée et adaptée à la ville de Bar-le-Duc, ce jeu se présente sous la forme d'un kit: le sac de mission du petit journaliste enquêteur rassemble plusieurs objets dont un carnet de route permettant aux enfants de franchir les différentes étapes et de résoudes les énigmes . Ce kit est en vente à l'Office de Tourisme: 10€

- OT Coeur de Lorraine: Tél: 03 29 89 06 47: www.coeurdelorraine-tourisme.fr

- OT Grand Verdun: Tél: 03 29 86 14 18: www.tourisme-verdun.com

Avec Vadrouille la Grenouille, on découvre Verdun de façon amusante. A travers des quizz, des dessins et des jeux. Vadrouille dévoile cette cité où s'est tenu le partage de l'empire de Charlemagne en 843. Au fil des énigmes on découvre ses plus beaux et plus anciens monuments : la Porte Chaussée du Moyen-Age, la Cathédrale la plus anicenne de France... Les livrets " Vadrouille la Grenouille" sont gratuits et destinés aux enfants de 6 à 12 ans.

- OT Commercy-Void-Vaucouleurs: Tél: 03 29 89 51 82: www.tourisme-cc-cvv.fr

- Agence Meuse Attractivités: Tél: 03 29 45 78 40:

www.lameuse.fr

- Vincent Jacquot, Guide-Conférencier . Tél: 06 81 35 35 09: Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

- Maison Dutriez, 35 rue de l'étoile, 55000 Bar-le-Duc

Tél: 03 29 79 06 81: www.groseille.com

- A la Cloche Lorraine St Michel, 8 Place Charles de Gaulle, 55200 Commercy: Tél: 03 29 91 25 16: www.madeleine-commercy.com

- La Boîte à Madeleines, Z.A.E La Louvière, 55200 Commercy: Tél: 03 29 91 40 86: www.madeleines-zins.fr

- Boulangerie Mageot, 4 rue Général Pershing, 55300 Saint - Mihiel: Tél: 03 29 89 01 44

- Braquier, usine et magasin de l'usine, 50 rue du Fort de Vaux, 55100 Verdun. Tél: 03 29 84 30 00: www.dragees-braquier.fr

- Locations de vélos électriques, Tourisme Grand Verdun, Place de la Nation, 55100 Verdun: Tél: 03 29 86 14 18: www.tourisme-verdun.com

- Citadelle Souterraine, Avenue du Soldat Inconnu, 55100 Verdun : Tél: 03 29 84 84 42: www.citadelle-souterraine-verdun.fr

RESTAURANTS:

- Côté Cépages , 16-18 rue Bar la Ville, 55000 Bar-le-Duc. Tél: 03 29 75 64 18. Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

- Le Ligier Richier, 10 place Ligier Richier, 55300 Saint-Mihiel. Tél: 03 29 89 05 61. www.le-ligier-richier-restaurant.eatbu.com

- The Sherlock Pub, rue du 61R.A, 55100 Verdun. Tél: 03 29 86 55 55. www.sherlockpub-verdun.fr

 

OU DORMIR?

- La Villa des Ducs chez Stéphanie et Alexandre Daniaud, 61 bld Raymond Poincaré, 55000 Bar-le-Duc. Tél: 06 81 22 56 97: www.lavilladesducs.fr

- La maison de l'Etang, gîte et chambres d'hôtes en Meuse chez Hélène et Thierry Verger, 15 rue petite de l'orme, 55300 Sampigny. Tél: 06 31 08 91 97. www.maisondeletang.fr

- La Maison Mirabeau, chambres d'hôtes, 15 Avenue de Troyon, 55100 Verdun. Tél: 07 87 13 82 11. www.lamaisonmirabeau.com

 

LA VOIE SACREE.

Vous pouvez suivre les pas des poilus sur la Voie Sacrée , numérotée RD1916, en référence à l'année 1916. Elle fut la seule route, reliant le front de Verdun vers Bar-le-Duc qui eut un rôle stratégique pendant le conflit.  C'est par elle que transitèrent, jour et nuit durant plus de dix mois, des milliers de tonnes de munitions et de matériels,  près de 2 400 000 hommes ... Cette route départementale est marquée par une borne commémorative ornée d'un casque et implantée à chaque kilomètre.

PHOTOS: Catherine Monbreault,  Christel Rigolot ( tranchée Saillant de St Mihiel), Pierre Defontaine ( vue de Verdun), Christel Rigolot ( Bar le Duc), Christel Rigolot ( entre Chaillon et Heudicourt, près du lac de Madine).