Recherche

Recommandé Top-Parents

•  PRAGUE la Merveilleuse - en famille

chateau_prague


Mon espace

Publicité

Découverte fascinante de l'Espagne Verte à travers sa culture, sa nature , ses traditions et sa gastronomie
Écrit par catherine Monbreault    Mercredi, 11 Mars 2020 00:00  
05-Pazo_de_Rubians_04

Visiter l'Espagne Verte, c'est découvrir une large liste de curiosités et de paysages...

Notre avis
Il existe un endroit au Nord de l'Espagne , entre l'océan Atlantique et la mer cantabrique , ou le vert intense se mêle au bleu profond. C'est un paysage d'une grande beauté où se rencontrent les traditions ancestrales et les tendances avant-gardistes. Cette Espagne, bien loin des clichés de cartes postales est nommée  l' Espagne verte. Suivez le guide pour découvrir les secrets , traversez les plages sauvages ainsi que les villages authentiques de cette région fort méconnue.  

La Galice et sa douceur de vivre

Vous venez d'arriver en Galice. Je vous conseille de vous laissez séduire par sa douceur de vivre. Cette expérience vous dévoilera un riche patrimoine culturel autant que naturel. Le voyage commence par l'emblèmatique et magnifique ville de Saint-Jacques de Compostelle dont le quartier historique est classé au Patrimoine de l'Humanité. Après vous être installé dans le confortable hôtel Altair, prenez la direction de la cathédrale. Vieille de 1000 ans, elle abrite le tombeau de St Jacques. N'hésitez pas à embrasser le buste de l'apôtre situé dans le maître-autel , comme le veut la tradition , puis vi01-vue_de_Santiago_depuis_lAlamedasiter la crypte. Si vous n'avez pas le vertige, montez sur ses toits en pierre d'où vous aurez une vue imprenable sur une bonne partie du centre historique.  Continuez votre visite dans les ruelles étroites jusqu'au Mercado de Abastos , l'un des marchés les plus célèbres d'Espagne, situé sur la Rua de Ameas. Ses centaines d'étales arborent fruits et légumes , fruits de mer, viande, vins et spiritueux. Jetez un oeil à l'extérieur du bâtiment principal où de nombreux vendeurs locaux sont installés. En déambulant dans les couloirs du marché, chercher le Queso Tetilla , un fromage à pâte demi-dure à la saveur douce que l'on accompagne d'un albarino , vin blanc sec de la région viticole des Rias Baixas. Une petite faim? Direction le restaurant Pazo de Altamira situé dans un vieil immeuble  à la sortie du marché.
La deuxième étape de ce voyage vous conduira à Vilagarcia de Arousa, (commune de la province de  Pontevedra ) et à son superbe Pazo de Rubianes, un lieu05-Pazo_de_Rubians_05 chargé d'histoire  avec un jardin d'excellence, entouré de vignobles, d'eucalyptus, de magnolias et camélias . Occasion  unique également de découvrir l'intérieur d'un manoir de Galice! Votre visite se terminera par une dégustation de vins.
La route vous ménera ensuite à Pontevedra, une ville entourée de collines qui se trouve à l'embouchure du fleuve Lérez sur la mer, en plein centre des Rias Baixas. CoRia_de_Pontevedrannue pour sa piétonnisation, elle l'est  aussi pour son charmant centre historique qui concentre de nombreuses maisons à blason parmi lesquelles la Maison des Cloches du XV° siècle, le palais Garcia Florez du XVIII° ou encore quelques hôtels particuliers comme celui des comtes de Maceda reconverti en Parador.
Après une seconde nuit passée à St Jacques, parcourez une centaine de kilomètres pour vous rendre à Lugo, une ville qui conserve d'importants témoignages de son passé romain. Classée au Patrimoine de l'Humanité, sa muraille de plus de 2km de long est la seule muraille qui subsiste en son entier dans le monde! Pour  y accéder , passez par l'une de ses 10 portes. Vous emprunterez ainsi son chemin de ronde qui surplombe la ville d'où vous admirerez la cathédrale entourées de rues pavées.
Au nord de Lugo, en remontant vers les Asturies se trouve la ville de Mondonedo , une escapade qui peut vous prendre une demie-journée ou la journée entière si vous désirez jeter ( ou non), un oeil aux fortifications et autres vestiges archéologiques ainsi qu'à la plage des cathédrales.
Partez ensuite pour la charmante v09-Ribadeoille de Ribadeo. Je vous recommande d'y passer une nuit . Optez pour son parador situé à la frontière de la Galice et des Asturies. L'emplacement est magnifique.
Richesse des Asturies
Trois villes au centre des Asturies font faire votre  bonbeur  : Oviedo, Gijon et Aviles.
Première visite, celle d'Oviedo, capitale de la principauté des Asturies. Lorsque l'on y séjourne plusieurs jours, il faut se rendre à pied à Santa Maria del Naranco. Comptez 45 minutes en montée depuis le centre ville pour admirer cet édifice de l'at préroman construit en 848 ap. J.C. La vNARANCOocation de ce monument rectangulaire de deux étages n'a jamais été établie. Palais ou église, nul ne le sait. Toujours est-il que l'édifice se dresse dans un environnement naturel au milieu d'une nature reposante où il fait bon se promener.
L'après-midi invite à la flânerie. Alors déambulation à travers le vieux quartier vers la Plaza del Fontan, centre névralgique de la ville. Cette place rectangulaire, construite en 1792 sur des marécages tient son nom de la fontaine qui remplissait le lagon qui s'y trouvait. Depuis le XII° siècle , la place abrite un marché , un endroit typique où les produits sont d'une qualité remarquable. On trouve un grand choix de poissons frais, de viandes et de fromages. Achetez du Cabrales, spécialité des Asturies, un fromage fort à pâte persillée élaboré avec du lait cru de vache ou avec un mélange de 3 sortes de lait ( vache, brebis et chèvre)   qui se déguste accompagné d'un cidre local. Les Asturies ont toujours été synonymes de cidre. La pomme et le cidre ont marqué le caractère et les coutumes de cette réVERGERS_ASTURIESgion. Sur la route qui mène d'Oviedo à Gijon, faites une halte à la casa Trabanco , une référence gastronomique ou la combinaison de la cuisine traditionnelle asturienne se mêle à l'excellent cidre produit par la famille Trabanco.
A quelques kilomètres à peine, de là,  la zone rurale est articulée autour de l'ours brun cantabrique . Si vous avez le temps, prenez le volant pour  aller aux Vallées de l'Ours, à une demi heure d'Oviedo . Le Sentier de l'ours est la formule idéale pour comprendre la nature alentour. Construite sur le tracé d'un ancien chemin de fer, elle est longue de 33 kilomètres et peut-être parcourue à pied ou à vélo ( disponible à la location). La balade peut se limiter à une section courte de 6kms jusqu'à la Maison de l'Ours, où vivent 3 plantigrades sauvés des braconniers.
De Gijon à Aviles
Surtout ne manquez pas l'étape de Gijon. Je vous invite à commencer votre visite par la plage San Lorenzo et son front de mer , depuis le parc Isabel la Catolica jusqu'à l'église San Pedro , face à la mer Cantabrique. Vous rejoindrez alors le quartier des pêcheurs , Cimadevilla, qui forme une presqu'île jusqu'à la sculpture " Elogio del Horizonte". Depuis cette oeuvre signée Chillida , vous jouirez d'un panorama fabuleux sur la côte. Cimadella est parsemée de demGaleria17eures seigneuriales, de vestiges romains et d'anciennes maison de pêcheurs. Quant à la ville moderne, elle regorge de petites places, de boutiques , d'anciens cafés  et cidreries . Le soir venu vadrouillez  dans le quartier de la culture baptisé le Laboral . Pénétrez dans la très animée Cidrerie Tierra Astur  pour y savourer une " Fabada" ou encore une " Caldereta" aux fruits de mer.
Une trentaine de kilomètres séparent Gijon d'Aviles, port important situé au bord de la mer Cantabrique. Cette ville ne date pas d'hier puisque fondée en 1085. Cependant, elle a connu une expansion formidable dans les années 1950 grâce à la sidérurgie. Avilés possède un charme fou et mérite que l'on s'y arrête afin de s'imprégner de son ambiance. ARCADES_AVILESD'origine médiévale, son centre historique est jalonné de jardins où il fait bon flâner, de fontaines, d'églises bien sûr, de palais mais aussi de maisons à arcades. Spectaculaire. La vieille ville d'Avilés est considérée comme l'une des mieux conservées du nord de l'Espagne. Pour la découvrir comme il se doit, rien de mieux qu'une balade dans ses rues piétonnes ( Galiana et Rivero), dans son quartier des pêcheurs ainsi que sur sa place d'Espagne où il fait bon s'asseoir à une terrasse face au majestueux Hôtel de ville. Autre détour obligé de la ville , sa Ria, l'estuaire où se dresse le centre culturel Niemeyer . Cette oeuvre signée par le brésilien Oscar Niemeyer  compte 3 bâtiments situés autour d'une large place publique. Pour achever cette exploration, rien de mieux qu'un bon déjeuner dans un bar à tapas. Pourqoui pas à la Casa Tataguyo où l'ambiance est garantie?
Informations

Office espagnol du tourisme: www.spain.info

- Tourisme de Galice: www.turismo.gal

- Pazo de Rubianes: www.pazoderubianes.com

- Tourisme des Asturies: www.asturiestourisme.fr

- Office de tourisme d'Avilés: www.aviles.es

Où dormir?ROSE_GALICE

- Hôtel Altair, Rua do Loureiros,12, 15704 Saint Jacques de Compostelle

- Hôtel Fruela, Calle Fruela 3, 33007 Oviedo. Asturies

- Hôtel Moderne, Calle Marqués de San Esteban 27, 33212 Gijon

Où manger?

- Pazo de Altamira , Rua de Altamira 18, 15704 Saint Jacques de Compostelle. www.pazodealtamira.com

- O Forno de Tovar - As Pantiqueiras, Santo Tome 27751 www.fortalezadetovar.net

- El Fondin, Plaza Tascorrales 2, 33009 Oviedo

- Casa Trabanco , Ctra.Lavandera , 2355, 33350 Gijon

- Cidrerie Tierra Astur, Calle de Mariano Pola 10, 33212 Gijon

- Casa Tataguyo, Plaza Carbayedo 4, 33402 Avilés

- L'aérien:

Vueling relie Paris à St Jacques de Compostelle en 2heures.

www.vueling.com

A l'arrivée à St Jacques de Compostelle, le mieux est de louer une voiture afin de se déplacer à sa guise.