Recherche

Recommandé Top-Parents

•  CRU ou en JUS - FRUITS et LEGUMES au MENU

legumes-fruits


Mon espace

Publicité

Art, Saveurs et Secrets de la Haute- Saône
Écrit par catherine Monbreault    Samedi, 30 Janvier 2021 00:00  
Alain_DOIRE__Bourgogne-Franche-Comte_Tourisme-BFC_0011627A4

Vous rêvez de terroir, de patrimoine? Destination la Haute-Saône, région attachante de Bourgogne-Franche-Comté.

Notre avis
Au pied du Massif des Vosges, la Haute-Saône (département 70)  concentre 3 destinations de découvertes. Pour ce reportage , nous avons exploré la partie située dans les Vosges du Sud. Une contrée encore sauvage qui invite à de merveilleuses escapades pour les amoureux de nature, d'authenticité, de grand air, de patrimoines historiques et culturels. 

La Chapelle de Ronchamp, l'écomusée de la cerise, des lieux emblèmatiques

Commençons le voyage par la Chapelle de Ronchamp, dite  Notre-Dame-du-Haut, dessinée par l'architecte suisse Le Corbusier, entre 1953 et 1955, sur la colline de Bourlémont à Ronchamp. Erigée à l'emplacement d'un ancien sanctuaire romain et d'une ancienne chapelle reconstruite dans l'entre deux guerres, elle est entrée au Patrimoine mondial de l'Unesco en 2016, signant ainsi le renouveau de l'art sacré. " C'est l'oeuvre aCHAPELLE_ROCNCHAMPrchitecturale la plus révolutionnaire qu'on ai faite depuis longtemps", disait Le Corbusier....
Pour atteindre cet étrange vaisseau blanc coiffé d'un voile de béton brut, il faut gravir une colline. Le chef d'oeuvre, de culte catholique, s'offre alors à vos yeux. Magistral. L'édifice impressionne par son architecture si particulière, impressionne également par la pureté plastique de ses formes ainsi que de ses tours chapelle. Outre la chapelle, 2 autres bâtiments ont été réalisés par Le Corbusier:  l'Abri du pélerin et la Maison du chapelain.  Mais ce n'est pas tout... En bordure de la colline, trône une Pyramide de la Paix, mémorial en l'honneur des soldats morts en 1944, pour la libération de Ronchamp. La porterie et le Couvent des Clarisses signés Renzo Piano ou encore le portique des Cloches réalisé en 1975 par Jean Prouvé renforcent ce hâvre de paix et de spiritualité. Après la visite extérieure, pénétrez à l'intérieur de la Chapelle, par la petite porte de la façade nord dont la taille explique à elle-seule la sobriété générale. Le guide vous expliquera que la chapelle vit avec la lumière , que les bancs et la croix sont l'oeuvre de Joseph Savina et que Le Corbusier a peint lui-même les vitrages: l'iconographie étant celle de la nature que l'on retrouve dans les motifs émaillés du tabernacle et de la porte principale au sud.
Après cette riche matinée, départ pour Fougerolles et son Ecomusée de la Cerise, trente minutes sépaECOMUSEE_CERISErant les deux villages.
Avant de pénétrer dans l'ancienne distillerie, il faut savoir que le pays fougerollais doit sa notoriété à la culture de la cerise et à la fabrication du kirsch, depuis la fin du XVII° siècle. Entouré d'un verger conservatoire qui a permis de préserver plusieurs espèces de cerisiers ( on en compte une quarantaine), pénétrez dans l'auguste établissement qui se divise en trois espaces: l'exploitation agricole, l'habitation, la distillerie. Cet écomusée raconte la vie quotidienne au 19° siècle à travers des expositions, des films, divers objets, des témoignages d'époque recueillis localement. Comptez 1h30 de visite, moment culturel agréable qui témoigne de 150 années de distillation, de vente et de savoir-faire de la cerise. Pour complèter cette découvertCorinne_Vasselet__Bourgogne-Franche-Comte_Tourisme-BFC_0019027A4e, je vous recommande de vous rendre à la Distillerie Paul Devoille, située à 4kms, afin d'y admirer 3 superbes greniers de vieillissement où reposent 1200 bonbonnes d'eau de vie ainsi qu'une salle de mise en bouteille. L'exploration se terminant  par une dégustation. What else?

La Rochère, Montbozon, le Château de Champlitte, des lieux à découvrir
Après une bonne nuit de sommeil, partons pour Passavant La Rochère qui abrite la plus ancienne verrerie d'Art de France encore en activité. Fondée en 1475 par Simon de Thysac, gentilhomme verrier, elle perpétue depuis plus dOffice_de_Tourisme_de_Luxeuil-les-Bains_Vosges_du_Sud-BFC_0012775A4e cinq siècles la tradition et le savoir-faire des Maîtres-Verriers. Elle fut implantée en lisière de la forêt, qui fournissait le bois pour alimenter les fours. Lors de la visite, l'on vous expliquera que la silice était alors extraite du sol de grès et la chaux des sols calcaires des Vosges... De cette alchimie séculaire et délicate naissait le Verre. La Verrerie, reconnue Entreprise du Patrimoine Vivant en 2009, puise son inspiration dans ses archives, dans l'art de vivre à la Française grâce à des créations uniques, dont certaines sont devenues emblématiques comme le verre Abeille.
Vous souhaitez vous adonner à la gourmandise? Roulez vers le Sud en direction de Besançon. Après 1H de route stoppez votre automobile devant la Biscuiterie de Montbozon. D'après la légende , la recette a été transmise par Guichard, pâtissier du roi Louis XVI  qui eut le privilège de les goûter en
premier.  A La Révolution française, ledit Guichard est venu se réfugier à l'hôtel de la Croix d'Or du village, tenu par la famille Lanternier. Pour les remercier de l'avoir hébergé, il apprit à ses hôtes le secret d'un dessert qu'appréciait le couple royal " Le dessert des rois, le roi des desserts". Ce biscuit au parfum caractéristique de fleur d'oranger et fondant en bouche n'a rien perdu de sa saveur ni de sa texture, au fil du temps... Bonne dégustation.
On ne peut pas se rendre dans cette région sans passer quelques heures au Château-Musée  de ChChateau_de_Champlitte_6_vue_generaleamplitte, un joyau du 18ème siècle, de style néo-classique, qui possède une façade architecturale typique de la Renaissance, insérée dans un corps de bâtiment avec rotonde du siècle des Lumières. Un jardin " à la Française" agrémente majestueusement la cour d'honneur du château. C'est en 1957 que ce Musée départemental d'Arts et Traditions Populaires a vu le jour. Un couple formé par Félicie et Albert Demard voulaient laisser une trace du monde rural face à la montée de l'industrialisation. Ils ont décidé de battre la campagne, à la recherche de divers objets, matériaux, vêtements, etc... Une réussite totale.
Mais   poussons la porte de l'auguste demeure pour voir ce qui s'y cache...Nous partons pour la fin du XIXMusee_ATP_10_-_epicerie_interieur_ChristopheMonterlos° siècle et le début du XX°. Ateliers de travail,  aujourd'hui disparus comme le sertisseur de pierres pécieuses, le rétameur ou encore la repasseuse,  intérieurs paysans dits salles des terroirs , univers bourgeois, religieux, hospice, cabinet dentaire, étude de notaire  , commerces, écoles, cafés, fêtes foraines  se racontent d'une pièce à l'autre dans le moindre détail.
Le voyage se poursuit dans des contrées  plus lointaines...Nous arrivons dans le salon dit des papiers-peints. Ce trésor polychrome s'étend sur les murs nous parachutant dansChateau_de_Champlitte_8_salon_dhiver_-_panoramique de luxuriants paysages , interprétations des expéditions de La Pérouse ou de James Cook , dans les îles du Pacifique au XVIII° siècle.  Un lieu incontournable où l'on remonte le temps avec plaisir. A noter également: le rez de chaussée du château accueille des expositions temporaires.
Informations

- Où dormir?

La Maison d'hôtes du Parc, 12-14 rue du Tram, 70250 Ronchamp. Tél: 03 84 63 93 43 www.hotesduparc.com

Dans une belle maison de maître du XIX° sièCatherine_DEMOLY__Bourgogne-Franche-Comte_Tourisme-BFC_0005522cle, en bordure de rivière, ces chambres ont un charme fou. L'accueil y est excellent, le manger aussi . Une adresse à conserver précieusement .

Photo: Catherine Demoly/ Bourgogne-Franche-Comté

 

 

 

 

 

 

Château de Rigny , 70 rue des Epoux Blanchot, 70100 Rigny. Tél: 03 84 65 25 01 www.chateau-de-rigny.com

A mi-chemin entre Dijon et Besançon , le chCRT_Bourgogne-Franche-Comte-BFC_0003084âteau de Rigny, avec ses 28 chambres réparties sur 3 bâtiments au coeur d'un magnifique parc, est le lieu idéal pour découvrir toute l'année les sites remarquables de la région. L'accueil y est excellent, la table divine . Quant aux chambres, elles prêtent à la rêverie.

- Où manger?

Châlet du Lac à Passavant, RD300, l'Etang Neuf, 70210 Passavant-La-Rochère. Tél: 03 84 78 88 57

Au Mastroquet , 1 avenue Carnot, 70100 Gray. Tél: 03 84 64 53 50 www.hotel-restaurant-mastroquet.com

- Les visites:

Ecomusée de la Cerise, 206 le petit Fahys, 70220 Fougerolles-Saint-Valbert . Tél: 03 84 49 52 50 www.ecomusee-fougerolles.fr

Distillerie Paul Devoille, 7-9 rue des Moines Hauts, 70220 Fougerolles. Tél: 03 84 49 10 66 www.devoille.com

Cristallerie de Passavant-La-Rochère, 4 rue de la Verrerie, 70210 Passavant-La-Rochère. Tél: 03 84 78 61 00 www.larochere.com

Biscuiterie de Montbozon, 32 bis rue des Chenevrières, 70230 Montbozon. Tél: 03 84 92 32 02 www.biscuiteriedemontbozon.fr

Musée d'Arts et Traditions Populaires, 7 rue de l'Eglise, Château de Champlitte, 70600 Champlitte. Tél: 03 84 95 76 50  Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Chapelle le Corbusier, 13 rue de La Chapelle, 70250 Ronchamp. Tél: 03 84 20 73 27. Réservation obligatoire. www.collinenotredameduhaut.com

Bourgogne-Franche-Comté Tourisme:

www.bourgognefranchecomte.com

Crédits Photos:

- Château de Champlitte et salon d'hiver/ Musées départementaux de la Haute Saône. Musée ATP épicerie/ Christophe Monterlos

- Chapelle de Ronchamp: G.Vieille/AONDH

- Cristallerie de La Rochère: Office de Tourisme de Luxeuil-les-Bains.

- Château de Rigny: CRT Bourgogne- Franche-Comté

- Cerises : Corinne Vasselet. Tourisme BFC

- Photo de couverture: Alain Doiré/ Bourgogne- Franche-Comté