Recherche

Recommandé Top-Parents

•  Des artistes bien jeunes sur la scène de L'OPERA de Marseille !

couv-opera


Mon espace

Publicité

Noirlac, une Abbaye hors du temps dans le Berry.
Écrit par catherine Monbreault    Dimanche, 29 Mai 2022 00:00  
une_noirlac_ Cette Abbaye cistercienne, parmi  les mieux préservées de France, vous invite à rêver, au milieu de jardins contemporains imaginés par le génial paysagiste Gilles Clément.
L'histoire de l'Abbaye

L'Abbaye de Noirlac joue la discrèabbatiale_noirlac_te dans le bocage berrichon depuis l'an de grâce 1136.  Sa fondation, elle la doit à un petit groupe de moines venus de Clairvaux.  A partir du XVI° siècle et jusqu'à la Révolution française , la poignée de moines qui y résident se consacrent autant à la gestion des biens de la communauté qu'à la vie spirituelle. En 1791, elle est confisquée au titre des biens nationaux puis est occupée par une manufacture de porcelaine au cours du  XIX° siècle. Acquise par le département du Cher en 1909, elle a été depuis 1950 entièrement restaurée dans le plus grand respect de son archictecture dépouillée , reflet de l'ascétisme des moines cisterciens fondateurs.
Noirlac est un lieu d'hospitalité, de partage et d'attention mais aussi un lieu d'accueil pour les artisrefectoire_tes en résidence de création... Un monument chargé d'histoire qui fascine et inspire le silence.
La construction de l'abbaye suit le plan type des abbayes cisterciennes: des bâtiments distribués autour du cloître qui en est le coeur. Au cour de la visite, vous découvrirez le cellier, le cloître bien-sûr, l'église abbatiale, la salle capitulaire, la salle des moines, le réfectoire , le dortoir des moines et pour finir le dortoir des convers ( laïcs convertis qui trouvaient gîte, couvert et sécurité en échange de leur travail sur les terres agricoles du monastère).
Avant de partir à la découvertallee_des_tilleuls_e du  bocage, promenez-vous derrière l'abbaye à l'ombre d'une allée de majestueux tilleuls bicentenaires.
La renaissance de la nature à Noirlac
Au Moyen-Age, il y avait 4 sortes de jardins dans une abbaye: le potager pour les légumes, le verger IMG_20220520_115052_40076516529300pour les arbres fruitiers, le jardin de simples pour les plantes aromatiques et médicinales ainsi que le jardin du cloître, représentation du jardin d'Eden. Aujourd'hui, il n'y a plus trace à Noirlac, ni du potager, ni du jardin de simples, ni des deux autres. Fort heureusement le paysagiste Gilles Clément a redessiné les liens entre l'ordre architectural et une pause verte. Lors de la visite que je vous conseille de faire avec un guide, on découvre la pièce de roses changeantes, le clos des arbres de Judée et le bassin de prêles ( plantes préhistoriques), le parterre oriental  tout de blanc vêtu, les graminés de l'avant cour ainsi que le cloître où la couleur bleue domine. Magnifique. 
Ces nouveaux jardins offrent une cloitre_noirlac_dimension supplémentaire et grandiose à la visite de ce monument exceptionnel dont le chef jardinier Jonathan Champion, prend le plus grand soin.
Balade dans le bocage de Noirlac

Les terrains qui se trouvent autour de l'Abbaye  forment ce que l'on appelle le bocage. Entretenus mais lbocage_aissés en friche, ils forment un milieu naturel riche et très particulier. Ces terrains se trouvent entre la rivère Cher, et l'abbaye. L'exploitation des terres de Noirlac a commencé au moment de l'arrivée des moines, à partir de 1136. Bien évidemment, le bocage actuel n'est pas le même que celui du Moyen-Age! Aujourd'hui, il s'étend sur 264 hectares. Les parcelles appartiennent à des propriétaires privés et au département du Cher.  Cet espace naturel sensible est exploité quasi-exclusivement par des éleveurs qui préservent le réseau de haies et les prairies naturelles. 834 espèces d'invertébrés y ont été recensées dont 728 espèces d'insectes et 106 espèces d'arachnides. Les oiseaux sont également très présents, parmi eux l'Hirondelle de rivage ou encore le Guêpier d'Europe , migrateur invétéré au plumage bariolé. Parmi guide_bocage_les espèces rares et protégées du bocage se trouve le Grand Capricorne, impressionnant coléoptère dont le développement larvaire dure de 3 à 5 ans dans le bois de chênes centenaires.
Par une journée de grosse chaleur , n'hésitez pas à vous asseoir sur les rives du Cher et de vous  tremper les pieds dans l'eau fraîche  de ce cours d'eau,  long de 368 kilomètres.
Informations

Abbaye de Noirlac, Centre culturel de rencontre, 18200 Bruère-Allichamps
Tél: 02 48 62 01 01
- Pour une balade dans le bocage, l'abbaye dispose d'un médiateur nature, qui, d'avril à octobre propose des visites et des animations afin de découvrir cet espace.
- Du 22 juillet au 14 aôut , ne lumieres_noirlac_manquez pas " Lumières", un parcours nocturne qui transformera l'architecture du site par la riche matière organique des images projetée.
Photos: Catherine Monbreault