Recherche

Recommandé Top-Parents

•  Séjour LINGUISTIQUE avec ESL-Malaga-ESPAGNE-AVIS TEMOIGNAGE

couvesl


Mon espace

Publicité

Accueillir des jumeaux en toute sérénité et sans se ruiner ?
Écrit par Sylvaine Cohen    Samedi, 21 Décembre 2013 00:00  

 

Fotolia_jumeaux20131129Les jumeaux c'est que du Bonheur....*2 !
©Ilike- Fotolia.com
Notre avis
J'ai trouvé cette mini étude intéressante, j'y ai apporté quelques commentaires et expérience personnelle. Je ne saurais trop recommandé aux heureux parents de prendre contact avec la Fédération Jumeaux & Plus qui en 96 fut pour moi jeune maman de 3 enfants de moins de 2 ans d'une grande aide et d'un soutien précieux. Ensuite dites vous que les 2 premières années vous ne sortirez pas vraiment la tête de l'eau sauf si vos moyens financiers ou familiaux vous permettent de vous faire seconder...souvent et que le partage des tâches se fait de façon relativement équitable. Soyez rassurés, des jumeaux c'est pour moi moins de stress et de fatigue que deux enfants d'âges aussi rapprochés soient ils et des jumeaux à 26 ne m'ont pas dissuadée d'avoir encore 4 enfants par la suite.
Sylvaine Cohen
Ce qu'en disent les enfants

L'arrivée de jumeaux est souvent vécue comme une aventure hors norme. Pour autant, deux bébés ne signifient pas systématiquement multiplication par deux de tout ce qu'on doit  prévoir pour un seul enfant. L'ANPDE (Association Nationale des Puéricultrices Diplômées et des Etudiantes) fait le point sur une organisation fluide et optimale pour la maman et les indispensables pour assurer le bien-être des deux enfants.

Si la mission de l'infirmière puéricultrice est de garantir la qualité des soins apportés à l'enfant, elle s'étend aux conseils prodigués aux parents pour les accompagner dans leur parentalité. « Nous sommes familiarisés à l'accompagnement à la parentalité pour des naissances multiples. Nous devons rassurer les parents et leur apporter les clefs pour que l'arrivée de plusieurs bébés ne soit pas source d'angoisse mais au contraire une aventure tout à fait gérable. Qu'il s'agisse d'organisation, de logistique ou d'équipement, l'essentiel réside dans la capacité des parents à anticiper » explique Corrine Beaumont N'Dri infirmière puéricultrice en PMI et membre de l'ANPDE. « C'est très tentant d'acheter quantité de matériel spécialisé en double exemplaire, les nouveaux parents veulent ce qu'il y a de mieux pour leurs enfants. Mais le matériel peut être couteux et quelques conseils sont nécessaires pour éviter les écueils. »


Anticipation et organisation
La clef pour une maternité sereine avec des jumeaux

Du temps consacré à chacun, comment faire ?

D'une manière générale, il est recommandé de dégager un temps individualisé pour chaque enfant. Par exemple vouloir allaiter ou donner le biberon aux 2 en même temps n'est pas utile, voire déconseillé. « Les parents se rendront vite compte que les nourrissons ont des besoins décalés et rarement en simultané. Concernant plus spécifiquement l'allaitement, si la maman est fatiguée on peut procéder à un allaitement mixte, une tétée sur deux. Il vaut mieux une maman sereine qu'une maman épuisée par un allaitement trop fatiguant » conseille Corrine Beaumont N'Dri.

Dans le cas d'une naissance gémellaire les familles ont la possibilité de faire appel à une TISF (Technicienne d'intervention sociale et familiale) qui a pour mission d'aider la maman pour qu'elle se repose. La CAF (Caisse d'allocation familiale) prend en charge un volume horaire en fonction du quotient familial et pour les petits budgets, cette aide est totalement prise en charge.


Lit, poussette, baignoire, biberon : tout en double ?

Le lit est l'élément indispensable : si les familles disposent de 2 berceaux, tant mieux mais le lit à barreaux, de la naissance à 3 ans, est le mieux adapté et dans le cas de naissance gémellaire, 2 lits s'imposent. « Toutefois, lors des 3 premiers mois, je laisse les mamans mettre les 2 bébés dans le même lit le temps de la sieste. Ce n'est pas un problème tant que ils n'y passent pas la nuit entière. En revanche, nous déconseillons vivement d'équiper le lit d'un tour de lit décoratif car cet accessoire est très déconseillé pour la prévention de la mort subite du nourrisson » précise la puéricultrice.

Ndlr : Si vous êtes un peu bricoleur vous pouvez fixer une planche en plexi transparente au milieu de la longueur du lit à barreaux, les jumeaux se voient ou se sentent et c'est un gain de place appréciable.

La poussette double utilisable de 0 à 5 ans est un bon compromis pour éviter d'acheter les éléments séparément et pour être autonome lors des sorties. Le plus important est de respecter les normes de sécurité en vigueur. Le portage en écharpe permet le contact privilégié avec son enfant, une bonne occasion de consacrer un temps dédié à un seul enfant.

Ndlr : J'ai très vite opté pour une poussette côte-côte de MacLaren, il se vend la Twin Triumph, elle passe dans la plupart des escalators du métro, les ascenseurs, est utilisable dès 3 mois avec ses 4 positions. c'est pour moi le meilleur rapport qualité-prix-maniabilité et pas trop proche du sol pour le bébé.

Une seule baignoire suffit et le modèle le plus simple est à recommander. « Je déconseille aux parents toute sorte d'accessoire type siège de baignoire ou autre tapis de bain. Il faut tenir son enfant dans la baignoire sans jamais le lâcher et être attentif à sa sécurité. Ces ustensiles n'apportent pas de confort au bébé mais des risques supplémentaires. Le bain est un moment privilégié de partage entre l'enfant et son parent. Il faut simplement nettoyer la baignoire entre chaque enfant » précise la puéricultrice.

Ndlr : Je n'ai jamais pu baigner mes enfants en même temps sauf à partir de 6 mois lorsqu'ils tenaient assis dans les sièges anneaux de bain.

Enfin, concernant la table à langer, même si un seul exemplaire semble indispensable, elle ne trouve pas toujours sa place dans les petits espaces. Corrine Beaumont N'Dri suggère qu' « un matelas à langer posé sur une table peut tout à fait convenir en prenant soin de toujours garder une main sur l'enfant le temps des soins, un conseil identique pour les vraies table à langer ! »

Ndlr : Moi j'opterais carrément si vous n'avez pas trop de place pour la serviette éponge posée sur un lit double car les premières semaines bébé 2 ne bouge pas pendant que vous changez bébé 1 et cela vous évite de le poser ( c'est toujours moins dangereux) à terre si vous n'avez pas de transat sous la main.

Avoir au moins 2 transats m'a semblé indispensable, je dis au moins 2 car si votre appartement est grand, il est très utile d'en avoir 1 ou 2 en plus disposés dans d'autres pièces que la pièce principale. Ainsi vous pourrez y laisser patienter bébé 1 pendant que vous aurez bébé2 dans les bras.

Sylvaine Cohen

Galerie

Le biberon simple et peu onéreux (environ 5 €) suffit amplement. Le nombre d'exemplaires n'est pas à négliger, des biberons propres à disposition permettent de gagner du temps ainsi que des biberons préparés à l'avance. Les chauffe-biberons et stérilisateurs ne sont pas indispensables mais l'ANPDE déconseille de réchauffer les biberons au micro-onde, augmentant le risque de brûlure provoquée par la mauvaise répartition de la chaleur. La stérilisation n'est pas obligatoire ; il faut lui préférer un bon lavage de biberon avec un goupillon. D'autre part, le repas de bébé peut tout à fait se consommer à température ambiante.

 

Ndlr : même avec des multiples ne négligez pas la solution de l'allaitement, je l'ai trouvée plutôt confortable : pas de bib à préparer, pas d'eau minérale à remonter du supermarché, jamais de panne de lait en poudre, pas de stress sur les quantité ni sur l'heure de la précédente têtée....que dire ? je pourrais vou sen parler des heures mais vous saurez faire votre propre organisation, je n'ai aucun doute là-dessus !

 

Pour plus de conseils et d'informations rendez-­‐vous sur ww.anpde.asso.fr rubrique « infos mamans »