Recherche

Recommandé Top-Parents

•  Des artistes bien jeunes sur la scène de L'OPERA de Marseille !

couv-opera


Mon espace

Publicité

Du mimosa pour la Saint-Valentin à Mandelieu
Écrit par lucie gaille    Jeudi, 03 Février 2022 00:00  

Mandelieu est la destination idéale pour célébrer la Saint Valentin ! En effet, poMandelieu_002110_HDur préparer une journée parfaite pour l’être aimé, on trouve à Mandelieu, Capitale du mimosa, l’ensemble des atouts pour une journée romantique.

Au programme

Envoi de bouquets de mimosa par le biais de l’Office de Tourisme, découverte du Château de La Napoule souvent appelé le Château des Amoureux du fait de l’histoire de ses propriétaires et chatelains américains ; une balade guidée en bord de mer sur le Sentier du Littoral qui longe le Château ; une mini-croisière en tête à tête en bateau électrique surmandelieutourisme-bateauelectrique-creditphoto-camillemoirenc2 les Berges de Siagne ; une promenade dans les collines mimosées du Tanneron à bord d’une charmante 2 CV conduite par Mademoiselle Riviera, sans oublier la possibilité de réserver une nuit dans l’un des établissements hôteliers et restaurants romantiques de Mandelieu côté mer ou sur la Siagne !

 

Informations

Le choix des possibles – Lundi 14 février 2022 :

.Visite guidée sur le Sentier du Littoral à 13h30. Inscription à l’Office de Tourisme.

.Visite guidée du Château de La Napoule et du jardin labellisé Jardin Remarquable à 15h et 16h30.

.Balade en bateau électrique – Au Fil de l’Eau Mandelieu – Ponton situé au niveau du Parking Robinson sur les Berges de Siagne. A partir de 10h.mandelieutourisme-saintvalentinmimosee3.002

.Balade en 2CV avec Mademoiselle Riviera autour d’un programme mimosé. Réservation obligatoire.

.Déguster les délices mimosés créés par les producteurs locaux. Rendez-vous à l’Office de Tourisme – De 9h30 à 12h30 ou via la boutique en ligne – www.ot-mandelieu.fr

.Envoi de bouquets de mimosa par l’intermédiaire de l’Office de Tourisme de Mandelieu. Ouvert du mardi au samedi.

www.ot-mandelieu.fr

Photos: Camille Moirenc